Le Dien Chan

Une technique de multi-réflexologie faciale


Le Dien Chan est une méthode multi-réflexologique inventée au début des années 1980, par le Professeur Docteur Bùi Quoc Châu (Viet Nam) auprès de qui je me suis formée, consistant à détecter et à stimuler les points spécifiques ou douloureux sur le visage et le corps dans le but de rétablir l'équilibre fonctionnel de la personne. 

Cette méthode transversale m'a interpelée par son efficacité clinique étonnante et l'état d'esprit dans lequel elle a été développée qui s'appuie sur des valeurs profondément humanistes et humanitaires qui en font un outil riche, en correspondance avec mon approche. Elle permet des auto-soins. C'est pourquoi l'intégrer dans ma boîte à outils porte sens.

Elle prend son origine en des sources multiples et les intègre : les différentes médecines (orientales, occidentales, traditionnelles, populaires), les grandes philosophies asiatiques, la culture vietnamienne (linguistique, proverbes, tradition, ...), l'expérience de diverses méthodes comme l'acupuncture, l'acupressure, les massages, l'enrichissement par tous les praticiens. Elle est basée sur des théories élaborées et testées (réflexe, similitude de forme, points non–douloureux, le yin et le yang ...)

Elle utilise le regard, les questions, l'écoute, le toucher et des outils (simples comme le doigt ou la main) ou matériels (de nombreux outils adaptés à chaque cas), applique des techniques différentes, de manière différente selon les personnes, les moments, l'état actuel. Dosée avec justesse, son efficacité est étonnante, en quelques instants parfois.


Les effets du Dien Chan

  • améliore le bien-être
  • soulage la douleur, en complément de la médecine officielle ou en attendant le médecin
  • permet de réduire les médicaments (et leurs effets secondaires) : effet antalgique
  • renforce le tonus, équilibre 'l'énergie', fluidifie les tissus